Depuis 1988, les JMC sont organisées toutes les années paires par la Division de Physique de la Matière Condensée de la Société Française de Physique (SFP), en alternance avec le Congrès Général de la SFP les années impaires. Les précédentes éditions des JMC eurent lieu à Toulouse (2006) Strasbourg (2008), Troyes (2010), Montpellier (2012, 500 participants) et Paris (2014, 1000 participants), Bordeaux (2016, 500 participants) La 16ème édition des JMC se tiendra à Grenoble du 27 au 31 août 2018.

Leur succès récurrent lié à la qualité des intervenants, la pertinence des sujets abordés, l'interdisciplinarité, fait des JMC l'un des plus grand congrès de Physique en France et l’une des plus grandes rencontres de la physique de la Matière Condensée en Europe, et sont un moment essentiel dans la vie scientifique de cette communauté en France. Elles permettent aux chercheurs, jeunes et confirmés, de se rencontrer, de présenter leurs résultats, et de communiquer dans une atmosphère ouverte et informelle. L'esprit de cette conférence est de rassembler une communauté autour de ses centres d'intérêt, de ses coups de cœur, de ses questionnements, pour promouvoir l'avancement de la recherche et l'émergence ou la consolidation de collaborations et d'échanges.  Un des éléments qui font le succès des JMC sont les minicolloques : symposia dédiés à un champ particulier de la physique de la Matière Condensée, de longue date ou en éclosion, ils permettent aux spécialistes d’un domaine de présenter leurs résultats récents, de confronter leurs points de vue, de créer ou de renforcer des collaborations. L’expérience a montré aussi que ces minicolloques multiplient les possibilités offertes à chaque participant de composer son programme des JMC, et d’avoir un aperçu assez complet de l’actualité de la recherche dans d’autres domaines que les siens. Les minicolloques sont également pour beaucoup d'étudiants une première occasion de présenter en public leurs résultats de thèse, de se faire connaître et de prendre contact avec leur communauté.

Son organisation est assurée par la communauté des physiciens de la Matière Condensée elle-même. D'une part, le programme scientifique est très largement généré par les propositions de la communauté (démarche "bottom-up"), dont sont issus les organisateurs des sessions thématiques (minicolloques) sélectionnées. D'autre part, ce programme scientifique est supervisé par le Bureau de la Division de Physique de la Matière Condensée, qui est constitué d'un panel de 20 chercheurs représentants la diversité thématique et géographique de la communauté.

Le congrès est très prisé des jeunes chercheurs qui ont une première occasion de côtoyer les chercheurs confirmés de leur spécialité, de communiquer leurs travaux, soit oralement soit via les sessions posters qui permettent à tous les participants de présenter une communication sur leurs résultats scientifiques. C’est aussi l’occasion pour les post-doctorants français dispersés dans les laboratoires européens ou extra-européens de retrouver leur communauté nationale. Les JMC ont cultivé la particularité d’être accessible en proposant des tarifs modérés, notamment pour les frais d’hébergement des étudiants et jeunes chercheurs. Pour maintenir cet avantage, la conférence est organisée de manière économique, tout  en permettant des échanges conviviaux et fructueux entre les participants.

Les JMC2018 accueilleront entre autres 9 orateurs pléniers et 15 orateurs semi-pléniers. Une partie importante du programme est dévolue aux mini-colloques (sessions thématiques), qui sont l’occasion de réunir des communautés scientifiques spécifiques.

 

Dépot de minicolloques sur

https://jmc2018.sciencesconf.org/

 Date limite : 31 octobre 2017

Tous les deux ans, le Congrès Général de la SFP propose à la communauté...
Fondée en 1873, la Société Française de Physique est une association...