Les Physiciennes sur les grands instruments

Les physiciennes sur les grands instruments

La commission "Femmes et Physique" (F&P) de la Société Française de Physique a pour but de promouvoir les femmes en physique, de les aider dans la gestion de leur carrière et de créer un réseau des physiciennes françaises. Ses actions sont variées et tendent à améliorer la visibilité des physiciennes et à améliorer la place des femmes en physique.

La commission organise à l’occasion des congrès de la Société Française de Physique des colloques afin de réfléchir sur l’origine de la situation, les moyens de la changer et l’articulation de la vie professionnelle et de la vie familiale, ainsi que de donner l’occasion aux physiciennes d’aborder ce sujet avec des collègues.

Comme les physiciennes de la matière condensée sont régulièrement amenées à travailler sur les grands instruments, soit comme contact local, soit comme visiteur, nous avons pensé qu’il était intéressant de centrer le prochain colloque sur cet aspect : rôle et organisation des femmes qui travaillent dans ces conditions spécifiques.

En introduction, Mme Amina Taleb-Ibrahimi, qui a été responsable de ligne à LURE et à SOLEIL et est actuellement Directrice Scientifique Adjointe à l’Institut de Physique du CNRS en charge des grands instruments, nous présentera des repères historiques et statistiques. Par la suite nous aborderons dans une table ronde une réflexion sur la conciliation de la vie personnelle des chercheuses et du travail sur des grands instruments (comme utilisatrice ou responsable), en nous appuyant sur des témoignages de femmes à divers stades de leur carrière.

 

Oratrices :

Véronique Pierron Bohnes -  Institut de Physique et Chimie des Matériaux de Strasbourg

 Sandrine Morin - Laboratoire de Biophysique et Biomatériaux (La2B)

Virginie Ponsinet -  Comité d’organisation local des JMC15 - Centre de Recherche Paul Pascal

 

Accéder au site des JMC15