Le mot du président

Le président

Guy Wormser 

Guy a pris ses fonction en 2021 à la SFP après avoir été durant une année Vice-Présidente aux côtés de Catherine Langlais.

Guy Wormser est un physicien des particules, ancien èlève de l’Ecole Normale Supérieure Ulm (1975)  et passe sa thèse d’État  à l’Université Paris-Sud en 1984. Il est directeur de recherche au CNRS (DRCE2)  et effectue toute sa carrière au laboratoire de l’Accélérateur Linéaire (LAL) à Orsay, devenu depuis 2020 le laboratoire Irène Joliot-Curie par fusion avec les laboratoires voisins.

Il a été directeur adjoint scientifique de l’Institut national de Physique Nucléaire et de Physique des particules (1999-2003), directeur du LAL (2005-2011), directeur de l’Institut des Grilles du CNRS (2007-2010), coordinateur du Labex P2IO (2010_2012), Président du Conseil Académique de l’Université Paris-Saclay (2015-2019).

 Il a présidé la division Champs et particules de la SFP (2015-2016).  Il a servi dans de nombreux Conseils scientifiques internationaux au CERN, à DESY (Allemagne), aux Etats-Unis (HEPAP) et a représenté la France au Comité Européen des futurs accélérateurs (ECFA) de 2013 à 2019.  Il a fondé en 2006, sous l’égide de la SFP,  le prix Lagarrigue, destiné à récompenser un physicien des particules aux qualités semblables à celle d’André Lagarrigue et est membre depuis de son jury.

Distinctions :
Lauréat en 1991 du Prix Thibaud décerné́ par l’Académie des Sciences de Lyon
Chevalier de l’Ordre du Mérite (2001)

 

Une action dans la continuité 

C’est un immense honneur et un grand défi de prendre la présidence de la SFP. Un bref coup d’oeil à la liste de ses présidentes et présidents dans le passé donne en effet un peu le vertige. C’est donc avec humilité que je m’efforcerai d’apporter tout mon concours à la SFP en m’appuyant fortement sur les actions mises en place par Catherine. La SFP en effet va bien et mon action sera surtout marquée du sceau de la continuité.  La force de notre association repose sur l'ensemble de ses membres (dont près de 200 bénévoles actifs) et sa soixantaine de laboratoires adhérents. La SFP est structurée en divisions thématiques et s’exprime à travers les actions de terrain de ses sections locales et les travaux de ses différentes commissions. Le Conseil d’administration, le bureau et l’équipe du siège de la SFP accompagnent l’ensemble de ses activités.

La Société Française de Physique, c’est aussi une histoire de près de 150 ans qui la place au cœur de la communauté des physicien.ne.s et dont elle tire une légitimité forte.

Par ses conférences, ses journées thématiques, ses colloques, son congrès, ses prix, ses tournois, la SFP contribue à animer la vie scientifique et favorise les interactions entre les disciplines. Son organisation lui permet d'initier et de soutenir de nombreuses activités tournées vers le grand public, les jeunes, les enseignant·e·s...

Plus généralement, la SFP tient à sensibiliser sur l’importance de la démarche scientifique dans la construction et le partage des connaissances, et à mieux valoriser le rôle de la physique dans l’innovation et la recherche interdisciplinaire.

Les valeurs de la SFP sont au cœur de notre activité. Elles mettent en avant la créativité et l’excellence scientifique associées à l’intégrité, la reconnaissance de la diversité et la science citoyenne.

 

Les 150 ans de la SFP

Je voudrais profiter au maximum de la préparation collégiale des 150 ans de la SFP qui seront célébrés en 2023 pour insuffler partout où ce sera possible encore un peu plus de dynamisme et d’appropriation collective au sein de notre société. Un appel d’offres a été lancé à toutes les composantes pour faire remonter puis le cas échéant labelliser (et contribuer à financer) des actions emblématiques autour de nos 150 ans. Une réflexion est également en cours pour définir le format exact que revêtira notre congrès général 2023 qui se tiendra début Juillet à Paris, et qui sera un mélange aussi harmonieux que possible entre un congrès classique et des évènements exceptionnels liés à nos 150 ans.

 

Resserrer les liens avec les forces vives de la SFP

Durant les trois premier mois de mon mandat je souhaite rencontrer (de façon virtuelle, vu les circonstances) toutes les composantes de la SFP (sections locales, divisions, commissions), afin d'en recueillir toutes les suggestions susceptibles d’améliorer nos travaux et nôtre impact. Dans le même esprit, je compte également rendre visite à nos principaux partenaires (sociétés sœurs, EPS, organismes nationaux, etc..).

 

Le collège des Sociétés Savantes Académiques de France (CoSSAF)

Le mouvement des sociétés savantes vers plus de dialogue entre elles a abouti en 2020 en des démarches communes auprès des autorités et du grand public pour infléchir ce qui pouvait l’être dans la Loi de Programmation pour le Recherche. Même si évidemment tout ce qui était demandé n’a pas été obtenu, il est clairement apparu qu’une expression collective d’un grand nombre de Sociétés Savantes académiques pouvait avoir un poids bien supérieur à l’expression individuelle d’une seule et que ce corps intermédiaire pouvait être apprécié au niveau politique. Les inconvénients liés à l’absence d’une structure formelle sont également apparus à cette occasion.  La SFP a donc décidé de participer de façon proactive à sa création et de s’y impliquer fortement. L’Assemblée constitutive du « Collège des Sociétés Savantes Académiques de France » (ou CoSSAF ) s’est déroulée dans une très bonne ambiance le samedi 6 février 2021. 43 Sociétés Savantes Académiques et 6 membres associés ont rejoint ce collège dont la structure formelle est une association loi de 1901.  J’en ai été élu Vice-Président pour un mandat de 2 ans.  Les premières actions du COSSAF seront axées notamment sur les réflexions à long terme sur la place des sciences dans la société et le dialogue inter-sociétés. J’espère que le COSSAF constituera une très bonne caisse de résonance pour les différentes actions de la SFP et permettra un dialogue très fructueux avec de très nombreuses sociétés savantes.

 

Mes priorités en résumé 

•       Insister encore et toujours sur l'importance fondamentale de la place forte que doivent prendre la recherche et  la science dans notre société

•       Porter les messages de la communauté des physiciens sur les grands défis qui nous attendent , énergie , climat, environnement, crises sanitaires

•       Contribuer à l'exploration des grandes questions scientifiques liées aux interactions fondamentales, à la cosmologie,  à la mécanique quantique, etc...

•       Animer et faire prospérer la communauté des jeunes physiciens à travers notre réseau jeunes, et la mise en réseau des structures jeunes des autres sociétés savantes réunis au sein  du Collège des Sociétés Savantes Académiques de France. Participer de façon très proactive à ce Collège  pour mieux faire porter la voix des sociétés savantes dans le débat public et citoyen

•       Préparer avec enthousiasme et imagination la célébration en 2023 des 150 ans de la SFP, et tirer le meilleur parti de cette occasion exceptionnelle pour amplifier nos actions et notre impact

 

Pour terminer, je voudrais encore vous remercier toutes et tous de votre confiance. Je ferai tout mon possible pour en rester digne et j’ose penser qu’ensemble, nous réussirons de grandes choses !

Guy Wormser
Président de la SFP

Partager cet article