Prix décerné par la division Matière Condensée de la SFP

La physicienne Sara Ducci effectue ses recherches au laboratoire Matériaux et Phénomènes Quantiques (MPQ) - CNRS/Université Paris-Diderot - où elle est responsable de l’axe de recherche Photonique pour l’Information Quantique qu’elle vient de créer. Sara est membre de l’Institut Universitaire de France depuis 2012. A la création de MPQ en 2002, elle a été co-fondatrice de l’équipe ‘Dispositifs Optiques Non linéaires’ avec Vincent Bergé. L’objectif était de développer des dispositifs semi-conducteurs originaux basés sur des effets d’optiques non linéaires. Au sein de cette équipe, elle obtient rapidement des résultats très originaux et remarqués.

A l’occasion d’une thèse qu’elle encadre, elle fait la première démonstration au niveau mondial de l’émission de paires de photons corrélés dans un dispositif semi-conducteur (Phys. Rev. Lett. 2006). Cette étape marque le début de la reconnaissance de Sara Ducci dans le domaine de l’optique quantique, place qui ne fait que s’affirmer grâce à un positionnement très original s’appuyant sur un champ de compétences très complémentaire en optique non linéaire, optique quantique, modélisation et fabrication de dispositifs à base de semi-conducteurs III-V. 

A ces compétences, il faut également ajouter l’implication de Sara Ducci sur l’opto-mécanique. Dans le domaine de l’optique quantique, elle a obtenu récemment une série de résultats marquants, qui pour certains d’entre eux constituent des premières mondiales et sont des jalons importants vers des applications technologiques en information quantique.

Citons ainsi :

  • l’injection électrique de sources de photons jumeaux à température ambiante (dans des nanostructures semi-conductrices) : Phys. Rev. Lett.  2014
  • la première génération de photons intriqués sur puce : « Direct Bell States Generation on a III-V Semiconductor Chip at Room Temperature » Phys. Rev. Lett.  2013

Il faut également citer des résultats de tout premier plan en optomécanique  (Nature Nanotechnology 2015, Optics Express 2014, Optics Letters 2014, APL 2013).

Sara Ducci est co-auteur de 60 articles dans des revues à comité de lecture de plus de 100 communications internationales, de 43 conférences invitées dont 14 présentées en son nom. Consciente du caractère porteur de ces thématiques de recherche, elle a créé le Master « Dispositifs Quantiques ». Cette formation attire de très bon étudiants qui irriguent les laboratoires de la région parisienne sur la thématique des phénomènes quantiques et des dispositifs qui en découlent.

Sara Ducci participe à des nombreuses instances (conseil du Laboratoire MPQ, conseil national des universités, comité de pilotage du Labex SEAM, bureau de l’axe photonique du DIM Nano-K), et est engagée activement dans la diffusion de connaissances.

Sara Ducci structure actuellement une activité qui fait référence au niveau international dans le domaine émergent et en plein essor de la photonique intégrée pour l’information quantique. Elle doit cette reconnaissance à un positionnement original qui combine des approches et expertises très complémentaires en optique non linéaire, optique quantique, modélisation et fabrication de dispositifs à base de semi-conducteurs III-V. Par son prix Ancel 2016 la SFP souhaite offrir à Sara Ducci la reconnaissance qu’elle mérite pour ses contributions très originales à la photonique intégrée et leur impact sur des applications en information quantique.