La SFP et les autres sociétés savantes suivantes : Société informatique de France (SIF), Société de Mathématiques Appliquées et Industrielles (SMAI), Société Française de Statistique (SFdS), Société Française de Mathématiques (SMF), Société Française de Physique (SFP), Société Française d'Optique (SFO), Société Chimique de France (SCF), ainsi que la Société Professionnelle des Enseignants et Chercheurs en Informatique de France (Specif-Campus) prennent position sur le projet de décret sur le doctorat.  

Dans le communiqué ci-dessous, les signataires expriment leurs réserves concernant certaines de ses orientations : ils défendent la qualité et la spécificité du doctorat, réclament de la souplesse sur la durée de la thèse et sur la césure, et demandent que le suivi individuel ne soit pas complexifié.

Lire le communiqué

La SFP s'associe pleinement à la protestation contre les récentes coupes...
Après son bureau du 1er mars 2016 et son conseil du 18 mars 2016, la Société...