La Société Française de Physique a le plaisir d'annoncer les lauréats de ses deux prix de thèses soutenues en 2017, les Prix Daniel Guinier 2017 et Saint Gobain 2017. L'article dédié aux accessits décernés se trouve ici !

Le Prix Saint-Gobain 2017 est décerné à Aurélie Hourlier-Fargette, qui a effectué sa thèse à l’Institut Jean Le Rond d’Alembert - Sorbonne Université/CNRS/Ministère de la Culture - sous la direction de M. Sébastien Neukirch et M. Arnaud Antkowiak, intitulée "Soft interfaces : from elastocapillary snap-through to droplet dynamics on elastomers"

Aurélie a obtenu son doctorat à l’Université Pierre et Marie Curie en juin 2017 pour des travaux sur la « Dynamique de mouillage sur matière molle : du claquage élastocapillaire au dévalement de gouttes sur élastomères ».  Elle est actuellement post-doctorante au Center for Bio-Integrated Electronics, Northwestern University, Illinois, USA sous la direction de John Rogers . 

Le travail de thèse d’Aurélie Hourlier-Fargette se situe à l’interface entre l’hydrodynamique et la mécanique physique. Elle s’est intéressée au claquage d’une lamelle comprimée axialement dans le cas où l’instabilité est induite par la présence d’une goutte. Elle s’est également consacrée à l’étude de la dynamique de descente d’une goutte d’eau sur un élastomère incliné.  Elle arrivera au bout de son travail de thèse à proposer une interprétation originale et très convaincante des phénomènes observés qu’elle valide par plusieurs mesures extrêmement astucieuses, mettant en évidence une vraie démarche de chercheuse. Elle a obtenu au cours de sa thèse des résultats expérimentaux novateurs qui ont été salués par le Jury comme des résultats scientifiques de premier plan. 

La thèse d’Aurélie Hourlier-Fargette est un travail fondamental qui nécessite des connaissances dans le domaine de la physique des polymères et mécanique de fluides. Le thème traité au cours de sa thèse est particulièrement intéressant en raison de l’immense potentiel d’applications qu’il suscite.

L’ensemble de ces travaux a fait l’objet de plusieurs publications et ont notamment fait la couverture de la revue Soft Matter. Elle n’a pas négligé dans son travail l’aspect de la diffusion de la culture scientifique en publiant dans les Reflets de la Physique, la revue de la Société Française de Physique. 

C'est à l'unanimité que le jury de la Société Française de Physique a décidé d'attribuer à Aurélie Hourlier-Fargette le Prix Saint Gobain 2017.

Le lien vers sa thèse :   https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01618557/document

 

 

Le prix Daniel Guinier 2017 est décerné à Vivian Poulin, qui a réalisé sa thèse intitulée "Gravitational and electromagnetic signatures of massive relics in Cosmology" au Laboratoire d’Annecy-le-Vieux de Physique Théorique  - Université Savoie Mont Blanc/CNRS -  sous la direction de Pasquale Serpico et de Julien Lesgourgues.

Dans sa thèse, Vivian Poulin s'est intéressé aux empreintes gravitationnelles et électromagnétiques laissées par la désintégration ou l’annihilation de reliques massives du Big-Bang. Parmi la profusion des études qu’il a menées, on peut remarquer en particulier

– Une solution possible au problème du Lithium 7 en rapport avec la nucléosynthèse primordiale

– Une analyse synoptique et fouillée portant sur les trous noirs primordiaux en tant que candidats à la matière noire

– Une investigation du rôle des neutrinos dans l’univers primordial

– Un traitement en profondeur des désintégrations des reliques primordiales sur le spectre des fluctuations de densité

– Une prospective sur les futurs projets étudiant le fond diffus cosmologique et le raie d’émission à 21cm.

 L'étude des modèles qu'il a étudié (et parfois corrigé) a permis à Vivian Poulin d'ouvrir de nouvelles voies de recherches pour la cosmologie, en particulier par la mise en place de nouvelles contraintes sur la décroissance de particules primordiales.

Au cours de sa thèse, Vivian Poulin est devenu très rapidement un brillant chercheur indépendant et mûr. Il a montré dans ses très nombreux travaux qu’il possédait déjà de solides connaissances et qu’il maitrisait parfaitement le champ disciplinaire étendu qu’est la cosmologie.

La Société Française de Physique est ainsi très fière de décerner à Vivian Poulin le prix Daniel Guinier 2017.

Le lien vers sa thèse :  https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01693125/document

 

Membres du jury :

Catherine LANGLAIS - Présidente de la Société Française de Physique

Jean-Paul DURAUD - Secrétaire Général de la Société Française de Physique

Debora SCUDERI - Représentante de la division Chimie-Physique de la SFP

Carlos MUNOZ - Président de la division Champs et Particules de la SFP

Jean-Marie BROM - Représentant de la division Physique Nucléaire

François LIQUE - Président de la division Astrophysique de la SFP

Patricia BASSEREAU - Présidente de la division Physique & Vivant

Olivier DULIEU - Président de la division PAMO

Yvette TRAN (GFP) - Représentante du Groupement Français des Polymères

Olivier SANDRE - Président de la division Matière Condensée

 

Accessits 2017 :

Cliquer ici

 

Précédent(e)s lauréat(e)s :

Cliquer ici