La Commission Publications de la SFP propose une séance qui s’adresse à l’évaluation par les pairs (« Peer Review ») des publications scientifiques, qui se tiendra le mercredi 29 aout 2018 à Grenoble dans le cadre des Journées de la Matière Condensée (JMC). Le Peer Review fait partie du quotidien de chaque physicien, que ce soit en tant qu’auteur ou rapporteur. Aujourd’hui, la pratique traditionnelle pour publier un article de physique commence souvent par le dépôt du « preprint » sur ArXiV sans filtre de qualité, suivi par la soumission à une revue professionnelle,qui organise la relecture, souvent anonyme, par des pairs avant publication. Le Peer Review est considéré comme indispensable pour maintenir la qualité scientifique de nos publications, la carte de visite de nos travaux.

Mais le système actuel semble à bout du souffle et obsolète. Y-a-t-il trop de rapports à rédiger ? Les rapporteurs sont-ils sur-sollicités ? Leurs rapports sont-ils trop souvent biaisés ? La publication des grandes découvertes est-elle ralentie ou bloquée par les pairs-concurrents ?    

Cette séance permettra d’échanger sur les problèmes d’éthique, de science, et d’organisation liés au Peer Review avec le but de proposer des solutions modernes.  Faut-il publier les rapports ? Divulguer le nom du rapporteur ? Remplacer le Peer Review par un blog sur le Web ?

Tous les adhérents de la SFP et à tous les congressistes des JMC ayant une activité de Peer Review vont renseigner une enquête qui alimentera les échanges du mercredi 29 aout à Grenoble.

Les organisateurs: Martina Knoop, Bart van Tiggelen, Agnès Henri, Jean Daillant.

 

LIEN vers PEER REVIEW enquête