Prix de popularisation de la science de la SFP

Yaël Nazé, est une astrophysicienne belge âgée de 40 ans. Elle travaille à l’Université de Liège. Son thème principal de recherche est l’étude des étoiles massives et de leur interaction avec leur environnement. Titulaire d'un doctorat en mars 2004 et chercheur qualifié FNRS (Fonds national de la recherche scientifique, organisme de recherche belge) depuis 2009, elle consacre une part de son temps libre à la vulgarisation (conférences, animations, expos, articles). Elle est l’auteur de 6 livres remarquables : « Voyager dans l’espace », « L’astronomie des anciens », « L’histoire du télescope », « Les couleurs de l’univers », « l’art et l’astronomie, impressions célestes » et « L’astronomie au féminin ». Elle donne plus d’une vingtaine de conférences par an. L’astrophysicienne belge Yaël Nazé a été élue en 2007 « Femme de l’année » par le Conseil des femmes francophones de Belgique. Le prix récompensait l’ensemble de son parcours ainsi que son ouvrage L’Astronomie au féminin, paru l’année précédente.

 

Yaël Nazé consacre avec succès une énergie importante à la vulgarisation de l’astronomie et de l’astrophysique au travers de réalisations variées : ouvrages, expositions, conférences. Passionnée, pleine de fantaisie et d’humour, elle aime sortir de l’ordinaire en proposant par exemple des conférences pour les sourds, des ateliers de cuisine astronomique, des expositions de sa création.

Le jury a été particulièrement sensible à l’originalité de l'approche de Yael. Consciente de la place privilégiée de l’astronomie dans la vulgarisation des sciences « dures », Yael Nazé tire profit de l’attraction qu’exerce l’astronomie sur le grand public pour s’en servir de points d’accroche pour intéresser les gens et les conduire vers d’autres cieux comme la chimie ou la physique, mais aussi l’art, ou vers la question de la place des femmes. Le jury tient à souligner l’action de Yael Nazé vers des publics très variés : enfants, adolescents, séniors... Ce qui nécessite d’aborder l’astronomie à chaque fois sous des angles différents Le rayonnement de ces activités dépasse très largement le cadre de la Belgique. La majeure partie des ouvrages qu’elle a écrits ont été publiés par des éditeurs français (Belin, Vuibert, CNRS Editions) et elle donne de nombreuses conférences grand public en France.

Yaël Nazé allie un travail de recherche de niveau international et la diffusion des connaissances envers les enfants et un public curieux, mais non spécialiste. Son approche, particulièrement originale, mérite indubitablement de recevoir le prix Jean Perrin et c'est avec un grand enthousiasme que la Société Française de Physique lui décerne son prix de popularisation de la science 2017.

crédit photo : H. Fayt

 

Membres du jury 2017 :

Cyril Birnbaum : Responsable du département planétarium, Universcience
Michel Cabaret : Directeur de l’Espace des Sciences de Rennes
Jean-Michel Courty (président) : Physicien, Professeur à l’Université Pierre et Marie Curie
Daniel Hennequin : Physicien, Chercheur CNRS au PhLAM (Lille) et président de la Commission Culture scientifique de la Société Française de Physique
Claude Legris : secrétaire générale de l'association Femmes & sciences
Cécile Lestienne : directrice de la rédaction de Pour la Science
Séverine Martrenchard : physicienne, Institut des sciences moléculaires d’Orsay

 

Lauréats précédents :

En savoir plus sur les précédents lauréats

Le Comité National Lumière & Société, en collaboration avec la Société...
Fruit de la collaboration entre la Société Française d'Optique et la Société...