Prix Jean Perrin 2015

Valérie Masson Delmotte est chercheuse en climatologie au Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement (LSCE) au CEA. Valérie Masson-Delmotte obtient, en 1993, son diplôme d’ingénieur de l’École Centrale de Paris, spécialité en Physique des Fluides et des Transferts. Elle y soutient en 1996 sa thèse de doctorat sur la modélisation des climats passés, "Simulation du climat de l'Holocène moyen à l'aide de modèles de circulation générale de l'atmosphère, impacts des paramétrisations".

Recrutée au Commissariat à l’Énergie Atomique, elle conduit ses recherches au Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement (Gif-sur-Yvette). Ses travaux portent sur la caractérisation et la compréhension des changements climatiques passés. Elle a participé à la rédaction du premier volet du cinquième rapport du Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat (GIEC) rendu public en septembre 2013. Elle a reçu plusieurs prix, dont le Grand Prix Etienne Roth de l'Académie des sciences avec Françoise Vimeux (2002) et collectivement le Prix Louis D. de l'Institut de France (2004). Elle a reçu en 2008 le Prix Descartes de la Commission Européenne pour la recherche collaborative transnationale (EPICA, 2008) et le prix Irène Joliot-Curie de la Femme Scientifique de l’année en 2013.

Popularisation de la science
Pour diffuser auprès du grand public les enjeux, résultats et méthodes de la climatologie, V. Masson Delmotte a utilisé des outils variés tels que livre, expositionsite internet ou conférence et en privilégiant le contact direct avec le public.
Elle a écrit 3 ouvrages pour les enfants (9-12 ans) et écrit ou largement contribué à 10 ouvrages destinés au grand public (dont notamment : Atmosphère, atmosphère, D. Hauglustaine, J. Jouzel, V. Masson-Delmotte, 2008 ; Climat, le vrai et le faux, V. Masson-Delmotte, A. Pailler, Le Pommier, Paris, 2011 ; Des climats et des hommes, sous la direction de J.F. Berger, La Découverte, 2012 ; Paléoclimatologie, enquête sur les climats anciens. Trouver et interpréter les indices, sous la direction de J.-C. Duplessy et G. Ramstein, EDP Sciences, 2013).
Valérie Masson Delmotte a été commissaire des expositions : Quel climat pour demain? climatdemain.ipsl.jussieu.fr une Exposition posters conçue pour les collèges, médiathèques ; Les glaces du Groenland, témoins et acteurs du changement climatique : exposition réalisée par Valérie Masson-Delmotte, Masa
Kageyama, Maurine Montagnat Rentier et David Salas Y Mélia, et par Fabrice Beau pour les illustrations, en partenariat avec l'Académie de Versailles.

www.insu.cnrs.fr/3145,glaces-groenland-temoins-acteurs-changementclimatique.html

Plus récemment elle a été à l’initiative d’un site internet comparant les simulations climatiques effectuées dans le passé et l’évolution actuelle du climat. Lors de la dernière COP 21 elle était au contact direct du public, notamment en participant au train du climat.
Valérie Masson-Delmotte, est très active envers le grand public, avec des interventions nombreuses et de qualité sur un sujet majeur : l’évolution du climat. Elle allie avec brio un travail de recherche de niveau international et la diffusion des connaissances envers les enfants et un public curieux, mais non
spécialiste. Valérie Masson-Delmotte mérite indubitablement le prix Jean Perrin.

La Société Française de Physique est heureuse de remettre le Prix Jean Perrin 2015 à Valérie Masson Delmotte et salue l’aspect citoyen de cette démarche qui vise à donner à des publics de tous âges et notamment les enfants, les clés de compréhension scientifique du changement climatique. Pour cela V. Masson Delmotte a utilisé des outils variés tels que livre, exposition, site internet ou conférence et en privilégiant le contact direct avec le public. Il est à noter que V. Masson Delmotte mène ces actions de front avec ses activités scientifiques et son implication dans le débat autour de la question climatique.

 

En savoir plus sur le Prix Jean Perrin : cliquer ici

 

Membres du Jury 2015 :

Michel Cabaret : Directeur de l’Espace des Sciences de Rennes

Jean-Michel Courty (président) : Physicien, Professeur à l’Université Pierre et Marie Curie

Daniel Hennequin : Physicien, Chercheur CNRS au PhLAM (Lille)

David Larousserie : Journaliste scientifique au journal « Le Monde »

Benedicte Leclerc : Chef du département Rencontres sciences et société, Universcience

Cécile Lestienne : Directrice de la rédaction de Pour la Science

Séverine Martrenchard : Physicienne, Institut des sciences moléculaires d’Orsay

 

 

En savoir plus sur les ancien(ne)s lauréates : cliquer ici