Conférence donnée dans le cadre du cycle "Une question, un chercheur", ouverte aux élèves de classes préparatoires et aux étudiants de licence. 

L'existence des ondes gravitationnelles a été une des premières prédictions faites par Albert Einstein dans le cadre de la Relativité Générale, dès le printemps 1916. Il aura fallu attendre... cent ans de progrès expérimentaux pour que leur détection soit finalement annoncée, le 11 février 2016. 

Pierre-François Cohadon expliquera le principe de fonctionnement des interféromètres optiques géants utilisés et pourquoi cette détection constitue un tour de force expérimental. Seront également expliqués les premiers résultats astrophysiques obtenus à travers la détection de fusions de systèmes binaires de trous noirs ou d'étoiles à neutrons.  

 

Conférence donnée par Pierre-François Cohadon, Maître de conférences au département de physique de l’Ecole Normale Supérieure

Conférence organisée par : L'Union des Professeurs de Classes Préparatoires Scientifiques (UPS), la Société Mathématique de France (SMF), la Société Française de Physique (SFP), l'Institut Henri Poincaré (IHP) et l'Institut d'Astrophysique de Paris (IAP).

 

Informations pratiques :

Entrée libre, inscription obligatoire sur  https://smf.emath.fr/conference-cohadon

 

Institut d'Astrophysique - le 14 février 2019 à partir de 19h30

98 bis boulevard Arago, 75014 Paris