Conférence organisée par la section Aquitaine de la SFP et l'Université de Bordeaux

Le noir de la nuit, à peine troublé par la clarté de la lune et celle des étoiles, resta bien longtemps une énigme. En effet, même si lorsque nous étions enfants cela nous fut expliqué par le fait que le soleil n’y est plus visible, cette explication expéditive est loin d’être satisfaisante. Ce fut uniquement lors de la construction du modèle cosmologique standard au cours de la première moitié du XXème siècle que les physiciens découvrirent la raison fondamentale de l’obscurité nocturne. Cependant, on eut tôt compris au cours de la seconde moitié du XXème siècle que ce noir n’était pas si noir et qu’il suffisait d’apprendre à le regarder avec les bons outils.

L’Univers est en fait rempli de nombreux fonds superposés dont l’observation est fondamentale. Avec l’avènement d’outils permettant de détecter les ondes gravitationnelles, nous allons désormais devoir apprendre à ‘écouter’ le fond de l’Univers.

Organisateurs : SFP Aquitaine et Université de Bordeaux

Entrée libre

lundi 1 octobre de 18h30 à 19h30

Université de Bordeaux, bâtiment Licence A22, Amphi Poincaré

Tram B Bethanie