Trois chercheurs David Thouless (82 ans - Université de Washington à Seattle), Duncan Haldane (64 ans - université de Princeton dans le New Jersey ) et Michael Kosterlitz (74 ans - Université Brown à Providence), ont reçu le Prix Nobel de Physique 2016 pour “leurs découvertes (qui) ont permis des avancées dans la compréhension théorique des mystères de la matière et créé de nouvelles perspectives pour le développement de matériaux innovants”*

*Fondation Nobel.

Les trois chercheurs ont été récompensés “pour les découvertes théoriques des transitions de la phase topologique et des phases topologiques de la matière”. Ils ont employé des méthodes mathématiques avancées pour étudier des phases ou états inhabituels de la matière, tels que les superconducteurs, les superfluides et les films magnétiques fins”.

Messieurs Thouless, Haldane et Kosterlitz ont étudié les “isolants topologiques”, une nouvelle forme de matériaux dont la connaissance a énormément progressé ces dix dernières années. “Les lauréats de cette année ont ouvert la voie à un monde inconnu où la matière peut passer par des états étranges”, a écrit la Fondation Nobel qui ajoute : “leurs découvertes ont créé de nouvelles perspectives pour le développement de matériaux innovants”.

Pour Laurent Levy, professeur de physique à l’université de Grenoble-Alpes : “leur découverte a entrainé une révolution conceptuelle. Ils ont introduit des idées nouvelles en physique qui ont, après, permis de donner lieu à des tas de nouvelles découvertes”.

Pour lire le communiqué officiel : cliquer ici