Prix Commun avec la Deutsche Physikalische Gesellschaft (DPG - Société Allemande de Physique)

La Société Française de Physique et la Société Allemande de Physique ont le plaisir de décerner le prix Gentner-Kastler 2017 au professeur docteur Johannes Orphal, pour ses contributions exceptionnelles dans le domaine de la mesure d'éléments traces dans l'atmosphère par l'utilisation des méthodes de spectroscopie à haute résolution. Ses traveaux ont été réalisés dans le cadre d'une collaboration exceptionnelle européenne et plus particulièrement franco allemande dans la physique de l'environnement.

Johannes Orphal a commencé ses études à l'Université Humboldt de Berlin avant de rejoindre en 1991 le laboratoire de physique moléculaire d'Orsay où il fit sa thèse (spécialité lasers et matière). De retour à l'université de Brême en Allemagne en 1995, il obtient le titre et la bourse de "Emmy Noether Research Fellow" en 1999. De retour, à nouveau, en France au LPMO avec cette bourse, il est recruté d'abord comme chargé de recherches au CNRS, puis en 2006 comme professeur des universités à l'université Paris 12 (Paris Est Créteil). Depuis 2009, il est professeur et dirige l'Institut de météorologie et de climatologie à Karlsruhe.

Le professeur Orphal a eu des initiatives et des succès majeurs à l'interface entre l'optique, la spectroscopie, la physique moléculaire, la chimie physique et les sciences de l'atmosphère. Ses travaux sur les mesures de gaz rares dans l'atmosphère (NO3, HONO, NO2, IO,IONO), à l'aide de sources de lumière à large spectre combinées avec un résonateur optique, ont clairement indiqué la supériorité des méthodes qu'il a mises au point et qui sont aujourd'hui utilisées mondialement.

Le professeur Orphal est reconnu non seulement au niveau national allemand aussi bien que français, mais aussi au niveau européen et international par des distinctions et des responsabilités remarquables. 

 

Pour en savoir plus sur le prix et les précédents lauréats, cliquer ici.