L’International Physicists Tournament (IPT) est une compétition entre jeunes physiciens du monde entier d’un type très particulier. Sous forme de joutes oratoires rythmées, des équipes de 6 étudiants présentent, critiquent ou commentent des problèmes de physique sur lesquels ils ont travaillé pendant plusieurs mois : quel est le rayon de courbure d’un ruban cadeau ? Pourquoi un tableau noir mouillé change-t-il de couleur ? Etc.

Sélectionnée le 8 janvier dernier, l'équipe des X-Rays (Ecole Polytechnique) réprésente la France pour cette finale qui se déroule cette année à Varsovie.

Onze pays participaient à la 7ème édition de l’International Physicists’ Tournament à Varsovie en Pologne : Chine, Danemark, France, Pologne, Royaume-Uni, Russie, Suède, Singapour, Suisse, Ukraine et Iran pour sa première participation. L’équipe de France, représentée par l’École polytechnique et soutenue par l’ENS-Paris, l’ESPCI et l’UPMC, s’est illustrée lors en remportant la 3ème place, derrière l’Ukraine et le Danemark.

Les Physics Fights, répartis sur 2 jours, ont vu chaque équipe endosser 4 fois chacun des rôles (Reporter, Opponent, Reviewer). La finale du vendredi 10 avril a vu s'affronter, comme l'année dernière, l'Ukraine, le Danemark et la France. L'Ukraine a présenté Thermal Clock (Comment faire une horloge à partir d'une source thermique et sans parties mobiles?) ; le Danemark : Lifter (Comment faire voler une structure en papier alu avec une haute tension électrique?) et la France : Vortex Canon (Jusqu'où peut-on faire voler un rond de fumée?).





La journée de visite du jeudi et le diner de clôture vendredi ont été des occasions précieuses de mélanger les équipes et de créer des liens au-delà de la compétition scientifique.
L'équipe de France a été reçue à l’ambassade de France à Varsovie par Stanislas Pierret, attaché culturel, Sébastien Reymond, adjoint à la coopération scientifique et Yoann Arthaud, chargé de mission pour présenter le tournoi et rencontrer les élèves du lycée français. Les échanges qui ont suivi ont également été l’occasion de présenter le système d’enseignement supérieur en général et l’École polytechnique en particulier. Leur participation au tournoi a été relayée par l’ambassadeur de France en Pologne Pierre Buhler sur les réseaux sociaux.

Depuis sa première participation en 2013, la France est un membre particulièrement actif de l’International Physicist's Tournament (IPT). Finaliste à chacune de ses participations, l’équipe de France a su prouver la pertinence et l’efficacité de sa formation. Le soutien de la Société Française de Physique et la reconnaissance du tournoi par les Établissements d’Enseignement Supérieur et de Recherche les plus prestigieux ont permis de faire de l’IPT en France une occasion unique de rencontres et d’échanges scientifiques entre étudiants.
Nous tenons à remercier chaleureusement les étudiants participants aux phases nationales et internationales pour leur implication et leur enthousiasme, ainsi que leurs encadrants qui les ont accompagnés tout au long de la compétition. Nous voulons également remercier l’École polytechnique pour son implication constante dans le tournoi qui a permis la mise en oeuvre de la rencontre nationale en Janvier 2015.

Daniel Suchet et Maxime Harazi
International Organizing Committee, France
Commission Jeunes Physicien(ne)s de la Société Française de Physique

Article de l'Ambassade de France 

blog.sfpnet.fr/ipt