Pourquoi les vis se dévissent-elles lorsqu'on les fait vibrer ? Est-il possible de les faire se visser avec des vibrations ? En combien de temps cent métronomes posés sur une même table et lancés aléatoirement vont se synchroniser ? Peut-on construire un dispositif rendant inopérant la chaîne stéréo de son voisin ?

Rendez-vous en avril 2016 pour avoir les réponses !

 

Un formidable outil de formation :

Comme vous le savez peut-être, la Commission Jeunes de la Société Française de Physique organise à Paris en avril 2016 la huitième édition de l'International Physicists' Tournament. À destination des étudiants de tous les pays (actuellement onze pays impliqués), de niveau entre la licence et le master, ce tournoi invite à travailler sur dix-sept problèmes ouverts de physique, en réalisant des expériences puis en comparant les résultats avec des modèles (souvent originaux !). Original, ce tournoi l'est assurément. En effet, bien que pouvant faire penser aux Olympiades de Physique, une différence importante subsiste : il ne suffit pas d'être bon expérimentateur, il faut aussi savoir exposer clairement ses résultats, puis assumer et défendre ses choix d'hypothèses. En effet, après environ neuf mois de travail de recherche et d'expérimentation (de juillet à mars), les équipes se rencontrent pour s'affronter lors de joutes oratoires. Ces dernières, précisément chronométrées, commencent toujours par la présentation de dix minutes des résultats d'une équipe. 

 

Ensuite, une équipe adverse attaque (de façon constructive !) durant cinq minutes la présentation faite. Démarre enfin un débat entre les deux équipes, animé par une troisième équipe. Au bout d'une heure au total, un jury décerne des notes de un à dix à chacune des trois équipes. Les rôles sont ensuite échangés. Bien sûr, le tout en anglais ! À l'aspect formateur du tournoi s'ajoute évidemment une dimension de rencontre et d'échanges entre cultures différents pays. Il est fascinant de constater comment de jeunes russes très peu équipés résolvent de façon ingénieuse un problème sur lequel les français ont bloqué ! Nous ne franchirons cependant pas le pas pour en tirer d'hâtives conclusions... Vous l'aurez compris, l'IPT est un défi de taille pour les étudiants souvent habitués à "simplement" résoudre des équations et appliquer des modèles académiques. Le tournoi représente donc un incroyable outil de formation, à la fois pour la recherche en Physique, mais aussi -- de façon plus générale -- aux différentes problématiques que les étudiants pourront avoir à croiser dans le monde industriel. Dans ce sens, les quatre établissements ayant participé à la sélection nationale en 2015 (École polytechnique, École normale supérieure, ESPCI et UPMC) ont décidé de rétribuer la préparation du tournoi en crédits ECTS.

 

Une organisation déjà en route !

Le comité d'organisation de l'IPT 2016 travaille depuis le début du mois de mai dernier pour organiser la prochaine édition du tournoi. Ce dernier se déroulera du dimanche 17 au samedi 23 avril 2016, entre les campus de l'ESPCI ParisTech et de l'École normale supérieure. La sélection nationale se déroulera quant à elle début janvier sur le campus de l'École polytechnique. Nous sommes en train de créer un réseau de partenaires souhaitant nous soutenir dans cette magnifique aventure. Si vous aussi souhaitez soutenir le projet, n'hésitez pas à nous contacter ! Parmi nos partenaires figurent déjà : l'École polytechnique, l'École normale supérieure, l'ESPCI ParisTech, le CEA, l'Université PSL et la société France Brevets. La liste complète des dix-sept problèmes de l'édition 2016 du tournoi vient d'être publiée sur le site de l'IPT et devrait attiser la curiosité de nombreux d'entre vous. N'hésitez pas à y jeter un coup d’œil !

 

Plus d'informations sur le tournoi : http://iptnet.info

Site de l'IPT 2016 : http://2016.iptnet.info

Site de la section française de l'IPT : http://france.iptnet.info

Maxime Harazi & Daniel Suchet.

Le Comité National Lumière & Société, en collaboration avec la Société...
Le Conseil d'Administration du 24 mars 2017 a décidé d'opter pour la mise en...