18 janvier 2018 à 16h

Orateur : Sydney Leach,  LERMA-Meudon

 

 

 

Le rayonnement synchrotron à Orsay était connu d’abord par la création de LURE, Laboratoire pour l’utilisation du rayonnement électromagnétique. Ce laboratoire ne contient pas les mots rayonnement synchrotron dans son intitulé mais sa la fonction initiale était de utiliser le rayonnement synchrotron produit par l’accélération centripète des électrons ou des positrons dans les aimants courbes d’ACO, l’anneau de stockage d’Orsay.  Ce rayonnement était une nuisance pour les expériences de collision de particules qui étaient l’activité principale des recherches avec ACO. Le projet d’utiliser le rayonnement synchrotron, d’abord pour des expériences de chimie-physique et de physique du solide, avait une origine bottom-up, et c’est comme un véritable start-up qu’a démarré l’action d’une petite bande d’enthousiastes en 1970 à Orsay, en contraste avec la création top-down des installations de rayonnement synchrotron ailleurs. Mais il y a une préhistoire franco-italienne avant LURE, qui sera évoquée. J’ai glané dans mes souvenirs et mes documents de participant à ces aventures pour donner un aperçu de la création de LURE et de son évolution de start-up vers le big-business, en somme vers SOLEIL.

Rendez-vous le 18 janvier à 16h - ENTREE LIBRE ET GRATUITE

Laboratoire de l'Accélérateur Linéaire - Bâtiment 200 Auditorium Pierre Lehmann
Centre scientifique d'Orsay - bâtiment 200 - 91898 Orsay
Accès depuis la gare Orsay Ville : cliquer ici

 

Le Comité National Lumière & Société, en collaboration avec la Société...
Fruit de la collaboration entre la Société Française d'Optique et la Société...