Prix SFP

Le prix Aimé Cotton 2013 de la SFP est attribué à Fabrice Gerbier (Laboratoire Kastler Brossel, Paris) pour ses travaux tant expérimentaux que théoriques sur les atomes froids et les gaz quantiques dégénérés.

Fabrice Gerbier, 36 ans, est chargé de recherches au LKB depuis 2006 dans le groupe « Condentats de Bose-Einstein ». Il a défendu sa thèse en 2003 au LCF-IO à Orsay dans l'équipe d'Alain Aspect, et a passé deux ans en tant que post-doctorant dans le groupe d'Immanuel Bloch (Mainz, D) où il a étudié les atomes ultra-froids dans des réseaux optiques.

Fabrice Gerbier est un chercheur profondément original et extrêmement inventif qui a réalisé des contributions importantes dans le domaine de la physique des atomes froids et des gaz quantiques dégénérés. Le jury a beaucoup apprécié sa double activité d'expérimentateur et de théoricien et ceci dès la thèse. Dès son arrivée au laboratoire Kastler-Brossel en 2006, il a initié une recherche indépendante qui vise à étudier des états fortement corrélés au sein de micro-condensats de Bose-Einstein, mettant en évidence une transition de phase quantique liée au magnétisme de spin. Il est également à l'origine des travaux sur la production de champs de jauge artificiels avec la construction d'un dispositif expérimental de refroidissement et de condensation d'atomes d'Ytterbium maintenant opérationnel. Fabrice Gerbier a obtenu pour ce projet une bourse d'excellence « Starting Grant » du Conseil Européen de la Recherche.

 

Le Comité National Lumière & Société, en collaboration avec la Société...
La Société Française de Physique s’associe à la Société Informatique de...