Conférence

Conférence donnée par Etienne Klein (directeur de recherche au CNRS, CEA Saclay)  dans le cadre des conférences de l'Institut de Physique de Rennes, en association avec la section Bretagne de la SFP.

 

Issu d’une prestigieuse famille sicilienne, Ettore Majorana (1906-1938 ?) fut un physicien d’exception, introverti et solitaire. Collaborateur d’Enrico Fermi, il écrivit neuf articles scientifiques empreints d’élégance et d’originalité. Certains ne furent compris qu’après la Deuxième Guerre mondiale.

En 1933, peu de temps après la découverte du positron, il rédigea son dernier article dans lequel il proposait une alternative à la théorie de l’antimatière formulée par Paul Dirac en 1931. En mars 1938, Majorana décida de disparaître sans laisser de traces. Nous tenterons, à partir de sa vie, de son oeuvre et des multiples ouvrages qu’il a inspirés, de répondre à la question suivante : que signifie affronter aujourd’hui la figure hantée d’Ettore Majorana ?

Date : 9 février 2016

 

Lieu : Le Diapason - Campus de Beaulieu de l'Université de Rennes 1 de 12h00 à 13h00. L'entrée est libre et gratuite. 

Le Comité National Lumière & Société, en collaboration avec la Société...
Fruit de la collaboration entre la Société Française d'Optique et la Société...