Danielle Dowek est physicienne à l'Institut des Sciences Moléculaires d'Orsay - Université Paris-Sud/CNRS - très engagée pour la science et pour la communauté scientifique.

Ses travaux l'ont amenée de l'étude de la physique des collisions atomiques et moléculaires, avec résolution quantique au contrôle de la dynamique de ces collisions par des lasers offrant la résolution spectrale adaptée à ce contrôle. Elle a su orchestrer des collaborations impliquant le large éventail des méthodes permettant l'étude de la photoionisation et de la dissociation des systèmes moléculaires , les sources de lumière et les équipes maîtrisant ces outils exigeants.

La dynamique de ces états excités s'opère principalement dans le domaine de l'ultra-violet lointain et elle a allié les dispositifs de collisions et les méthodes de détection en multi- coïncidence avec les sources de lumière disponibles, synchrotron puis impulsions lasers ultrabrèves. Elle a apporté des données très précises qui ont stimulé un travail théorique très novateur, puisque demandeur de nouvelles observables. Elle a tenu à faire profiter la communauté de la physique atomique et moléculaire de son expérience de l'importance de la collaboration entre équipes et de la mutualisation des moyens et des compétences pour un but fédérateur et structurant dans un milieu qui souffre parfois d'une tendance à une compétition stérile et déstructurante. On notera son rôle dans les plateformes de détection temps position, le triangle de la physique, la fédération Lumat, dans le LABEX Palm et ses collaborations nationales et internationales.

 

Le jury des Grands Prix SFP est heureux de décerner à Danielle Dowek le prix Félix Robin 2017 pour ses travaux exceptionnels en physique atomique et moléculaire.

 

Membres du jury 2017 :

Michel Spiro - vice-président de la SFP

Jean-Paul Duraud - secrétaire général de la SFP

Alain Fontaine - responsable des Grands Prix SFP

Patrick Bruno -  directeur du groupe théorique de L'ESRF (European Synchrotron Radiation Facility) - lauréat du Prix Jean Ricard 2009

Gilles Chabrier -  directeur de recherches au CNRS, CRAL ENS Lyon - lauréat du Prix Jean Ricard 2010

Elisabeth Charlaix -  professeure à l’Université Lyon I et membre du groupe « Liquides et Interfaces » du LPMCN - médaille d'argent du CNRS 2009

Anne-Isabelle Etienvre -  directrice du Service de Physique des Particules (SPP) Saclay - CEA

Sylvie Rousset -  directrice de Recherche au CNRS, Laboratoire des Matériaux et Phénomènes Quantiques et directrice du C’Nano Ile-de-France

Jacqueline Bloch - ingénieure à l'ESPCI et lauréate du prix Jean Ricard 2015

Minh Quang Tran - vice-président de la Société Suisse de Physique

Astrid Lambrecht -  Directrice de recherches CNRS au LKB, lauréate du Prix Gentner-Kastler 2016

 

 

Précédent.e.s lauréat.e.s :

En savoir plus