Section Alpes 

7 juin 2018 à 17h - Grenoble

Suivant une dynamique de croissance exponentielle dans un monde fini, l'humanité est aujourd'hui confrontée à un certain nombre de défis sans précédent et étroitement entremêlés.
 Les limites environnementales sont désormais largement et irrémédiablement dépassées (concentration des gaz à effet de serre dans l'atmosphère, effondrement de la biodiversité, érosion des sols, pénurie d'eau douce…). Si les mécanismes de blocage favorisant le statu quo sont nombreux, le fonctionnement de notre économie maintenant globalisée est souvent pointé du doigt comme l’un des moteurs de cette dégradation environnementale généralisée.


Le séminaire fera le point sur les fondements conceptuels et scientifiques de la notion d’effondrement, tant du point de vue environnemental que sociétal, et discutera de façon critique les principaux liens entre énergie, économie, finance, et problématiques d’effondrement. Quelques perspectives alternatives seront ébauchées.

Présentateurs :
Emmanuel Prados, chercheur INRIA, co-fondateur et responsable de l'équipe de recherche STEEP (Soutenabilité, Territoires, Environnement, Economie et. Politique), INRIA et Laboratoire Jean Kuntzmann / UGA.
Pierre-Yves Longaretti, chercheur CNRS, astrophysicien (IPAG), co-fondateur et membre de l'équipe STEEP.