Prix jeunes chercheurs/euses - spécialité Physique des plasmas

Le bureau de la division Physique des Plasmas de la SFP a le plaisir d'attribuer le prix René Pellat 2017 à M. Adrien LEBLANC , qui a effectué sa thèse au Laboratoire Interactions, Dynamiques et Lasers, CEA/CNRS/Université Paris-Saclay.

Sa thèse, intitulée "Miroirs et réseaux plasma en champs laser ultra-intenses : génération d’harmoniques d’ordre élevé et faisceaux d’électrons relativistes" a été  effectuée sous la direction de Fabien Quéré (CEA-Saclay). Elle a porté sur l’interaction d’impulsions laser femtosecondes et ultra-intenses (d’éclairement supérieur à ) avec des cibles solides.

 

Plus précisément, Adrien Leblanc s’est intéressé à la caractérisation expérimentale des impulsions harmoniques attosecondes et des électrons relativistes produits lors de cette interaction. Le travail d’Adrien Leblanc se distingue par des expériences particulièrement sophistiquées et très novatrices, démontrant une maîtrise poussée des conditions d’irradiation.

Cela vaut notamment pour la création,par interférence laser,de réseaux transitoires à la surface de la cible ; une structuration optiqueensuiteexploitée pour réaliser les premiers hologrammes plasma en régime relativiste, ainsi que pour reconstruirein situle champ harmoniqueau moyen d’une technique ptychographique, prouesse inédite dans ce contexte. Une autre contribution majeure et tout à fait originale du travail d’Adrien Leblanc, en collaboration avec le groupe de Jérôme Faure du Laboratoire d’Optique Appliquée, est la mise en évidence de l’accélération directe des électrons extraits de la surface de la cible dans l’impulsion laser réfléchie.
La somme des résultats obtenus au cours de cette thèse a été interprétée en profondeur, par confrontation systématique entre mesures, modèles et simulations numériques, et a donné lieu à un nombre impressionnant d’articles dans des revues prestigieuses (Nature Physics, Physical Review Letters).


Ce travail de thèse des plus remarquables a donc motivé le jury de la Division Plasmas pour lui décerner le prix René Pellat 2017.

 

Lien vers la thèse d'Adrien Leblanc : Miroirs et réseaux plasma en champs laser ultra-intenses : génération d’harmoniques d’ordre élevé et faisceaux d’électrons relativistes