La situation énergétique en France et dans le monde : Quels choix politiques ?

Nos concitoyens sont de plus en plus sensibles aux problèmes liés à une demande d’énergie continuellement croissante. Cette prise de conscience a pu se faire grâce à d’innombrables débats et à des informations largement relayées par les médias. Cependant, les arguments échangés sont souvent basés sur des a priori qui leur confèrent un caractère irrationnel. Les politiques à suivre, quant à elles, doivent être basées sur des chiffres et procéder d’une vision objective à long terme. La Société Française de Physique a souhaité éclairer le débat à travers une information factuelle, en publiant un vade-mecum, La situation énergétique en France et dans le monde. Quels choix politiques ?, qui résulte des travaux récents de sa commission Énergie-Environnement. 

Dans ce but, l’approche de la commission Énergie- Environnement de la SFP a été résolument transver- sale, en examinant les défi s auxquels les sociétés sont confrontées et, pour chacun d’eux, différentes façons par lesquelles technologies et options politiques peuvent y répondre. Ce bref ouvrage comprend deux parties : 1. une revue des principaux aspects du système éner- gétique et de son évolution ; 2. un ensemble de 10 fi ches relatives aux questions qui se posent aujourd’hui en France, comme dans le reste du monde. Ces fi ches abordent différents thèmes : l’état des ressources, les impacts environ- nementaux, l’analyse des coûts, des bénéfi ces et des risques, la gestion de l’intermittence, les problèmes de réseaux, les actions en vue de la réduction des consommations et de la décarbonisation imposée par la menace d’un réchauffement climatique, les principaux choix ouverts aux politiques.
Tirée par la croissance de la population mondiale qui devrait atteindre environ 9 milliards vers 2050 (stabilisation ou maximum ?), et renforcée à la fois par une urbanisation massive et par le développement de pays émergents (Brésil, Chine, Inde…), la demande d’énergie augmente à toute allure. L’examen des données disponibles et des évolutions annoncées conduit au triple constat suivant : 1. En 2050, il sera diffi cile pour l’offre d’énergie de répondre à la demande tendancielle. Celle-ci devra être tempérée. Une modération de la consommation s’impose et d’abord dans les pays développés. 2. Il n’existe pas de technologie miracle (“no silver bullet”) permettant à elle seule de résoudre les problèmes d’énergie tels qu’ils se poseront au milieu du siècle : satisfaire la demande, tout en minimisant les émissions de gaz à effet de serre. 3. I l sera nécessaire de mettre en œuvre toutes les sources d’énergie disponibles à la hauteur des problèmes en France et dans le monde.
 

 

Pour vous acheter l'ouvrage, rendez-vous ici