Les Journées Complexité/désordre, organisées par l'UFR (Unité de Formation et de Recherche) de l'Université Paris Diderot auront lieu les 22 & 23 janvier 2015.

 
Le désordre introduit un état de complexité tout à fait fondamental. Par contre une structure, un phénomène complexe permettent un certain niveau de désordre. Ce désordre relatif permet une adaptation potentielle à sélectionner ou à localiser.
 
Les questions posées sur ces états de complexité/désordre sont nombreuses:
classer, mesurer  les complexités et donc les possibilités, pour un système dynamique, une structure ou un problème réaliste, le plus finement possible et donc classer, évaluer les risques par exemple et les localiser.
Potentialités informatiques du désordre ;
En biologie les organismes sont complexes et assurent des fonctions multiples, aussi l’adaptation joue sur les niveaux de désordre potentiels et réalisés ;
La complexité des langues autorise l’intégration du nouveau, de l’extérieur, tout en gardant néanmoins une permanence ;
Les villes ont aussi une structure complexe, historique, qu’elles remodèlent constamment ;
L’histoire en ce sens qu’elle intègre des éléments opposés: colons et colonisés, alliés et adversaires, produits, producteurs et consommateurs rend aussi compte de la complexité ;
Les écrits, les arts ont aussi leur complexité que l’on voudrait pouvoir cerner: «une histoire de fous racontée par un idiot, on n’y entend que du bruit et de la fureur,..» ;

Comment gérer toute entreprise sans ce jeu entre règles et liberté ?

 

Le programme : 

22 janvier 2015
9h 30 Complexité et désordre en esthétique: Jean-Claude Levy
10h Le désordre social et l'implantation d'un nouveau genre artistique ; le premier contact entre la Chine et le théâtre occidental à la fin du XIXème siècle: Qiang Zhang
11h Désordre, potentiel critique et seuil de compréhension dans l'apprentissage de la physique: Laurence Viennot
11h 30 Quelle est la matière du monde social? Un essai d'ontologie robuste: Michel Grossetti
12h Identifying externalities behind opinion changes: a case study: Serge Galam

14h 30 Complexité et désordre en rénovation urbaine: Roger Kleman
15h Localiser les défaillances en chaîne des infrastructures critiques pour construire des stratégies de résilience urbaine face aux risques: Damien Serre
16h Désordre, ignorance, géométrie: Salomon Ofman
16h 30 Breaking of ergodicity in expanding systems of globally coupled piecewise affine circle maps: Bastien Fernandez
17h L'origine de l'inégalité: Yves Pomeau

23 janvier 2015
9h30 Classical chaos, nonlinear quantum mechanics and disorder: Jean-Claude Garreau
10h Mouvements collectifs et localisation de la déformation dans les matériaux désordonnés amorphes: Anne Tanguy
10h 30 Formation de structures auto-organisées dans une transition du premier ordre: Kamel Boukheddaden
11h 15 Magnetic flux ropes as singularities of the vector potential: Maurice Kleman
11h 45 Dynamique d'un cube magnétique nanométrique: Philippe Depondt
12h 15 L'interaction dipolaire, une source de complexité, voire de désordre: Jean-Claude Levy
14h 15 Complexité botanique: adaptabilité locale sans désordre global: Nicolas Rivier
14 h 45 Effet du désordre sur l'adhésion, du gecko au phasme: Serge Berthier
15h Local disorder in protein structures: Alexandre de Brevern
15h 30 Auto-organisation de protéines chez la bactérie Escherichia coli: Julien Derr
16h 15 Activation mécanique de contractions cellulaires coordonnées par les fluctuations actives de forme cellulaire, dans la morphogénèse des courbures des tissus embryonnaires: Emmanuel Farge
16h 45 Comment s'organise le «bauplan» des vertébrés: Vincent Fleury
17h 15 Breathing complexity: spotlight on the respiratory neural network from an experimental and theoretical viewpoint: Laurence Mangin
17h 45 Complexité, désordre et communication: Raymond Pictet
18h15 La montée en complexité dans les systèmes religieux: Gérard Donnadieu

 Informations pratiques :

Amphithéâtre Turing - Bâtiment Sophie-Germain

Avenue de France - Université Paris Diderot

Plus d'informations ici