Physique sans frontières


Président·e :
François Piuzzi


La Société Française de Physique (SFP) et la Société Française d’Optique (SFO) se sont associées pour concrétiser leur ambition commune de faciliter le déploiement de l’optique, de toute la physique et des sciences qui leur sont associées (Chimie Physique, Biophysique, Astrophysique, etc..) dans les pays où les conditions économiques et sociales ne sont pas favorables au développement des sciences, en coopération avec les collègues de ces pays. La démarche de leur commission conjointe est collective et collaborative, et se caractérise par une large ouverture d’esprit et le paradigme du partage des connaissances.

Que fait-on dans la commission? 

Elle se veut passeuse d’information et favorise la rencontre des expertises. Dans un premier temps, elle privilégie les développements en sciences expérimentales car l’état des instruments et des équipements et leur manque imposent un gros effort immédiat pour ce domaine. Les domaines théoriques seront abordés par des présentations à la demande (auprès de scientifiques français) de scientifiques africains dans les universités où ces domaines ne font pas l’objet d’enseignements.

Groupes de travail : Pour gagner en efficacité la Commission s'est récemment structurée en groupes de travail :

  • Bulletin - Communication 
  • Energie Solaire, développements, formations en Afrique
  • Enseignement, Vulgarisation, Concours, Travaux Pratiques, cours et présentations à la demande
  • Logiciels libres 
  • Instrumentation, Arduino, Raspberry Pi
  • Ateliers « Physique sans Frontières » et formation au détournement de technologie
  •  Communication et Relation avec les Industriels et recherche de financements et de dons de matériel
  • Promotion de la « source ouverte » (Open Source ) et du coût soutenable pour les instruments scientifiques et les équipements de laboratoire
  •  Projet ELABORE CNRS-IRD-Bénin

 

Nous lançons un appel à tous les volontaires, jeunes, retraités, ingénieurs, chercheurs, techniciens à venir réfléchir et travailler avec nous.

Pour rejoindre la commission, contacter François PIUZZI  piuzzifr[a]gmail.com

 

Bulletins de la commission : 

2021 : 

Bulletin juillet août 2021 - Bulletin mai juin 2021 - Bulletin avril 2021 - Bulletin janvier février 2021

2020 : 

Bulletin octobre decembre 2020 - Bulletin juillet septembre 2020 - Bulletin mai juin 2020 - Bulletin mars avril 2020 - Bulletin janvier fevrier 2020

2019 :

Bulletin novembre décembre 2019 - Bulletin septembre octobre 2019 - Bulletin juillet aout 2019 - Bulletin mai juin 2019 - Bulletin mars avril 2019 - Bulletin février 2019 - Bulletin janvier 2019

 

Actions : 

Les actions de coopération à entreprendre sont complexes puisqu’il faut absolument prendre en compte les réalités locale : il n’y a pas de solution globale mais des actions à mettre en oeuvre au cas par cas en fonction des pays. Cela impose de créer des contacts, de travailler avec d’autres associations. Voici une liste non exhaustive de ce qui a été entrepris et réalisé :

  • Ateliers « Experiment Action »
  • Envoi d’équipements de recherche et d’enseignement :
  • Instrumentation scientifique :

Le premier atelier qui concernait le détournement de technologie (et important pour l’économie circulaire) a eu lieu à l’ESPCI en Janvier 2019 avec dix personnes. Il consistait à réaliser un petit microscope pour l’éducation à partir de pièces récupérées sur un lecteur de DVD.

En juillet 2021 (avec un retard important dû à la COVID) Arouna Darga, maître de conférences à Sorbonne Université a organisé un atelier dans le domaine du solaire (réalisation de panneaux solaires à partir de cellules solaires et caractérisation) à Ouagadougou (Burkina Faso). Il a rassemblé 25 personnes, pour la plupart des enseignants universitaires et du secondaire.

  • Transfert d’un laser à colorant donné par le professeur émérite Ludger Woeste de l’université Libre de Berlin au professeur Omar Omarchea de la Universidad de Cochabamba en Bolivie en coopération avec l’association Puya Internationale de Grenoble.
  • Envoi à l’université de Bamako de trois oscilloscopes et de générateurs de fréquences pour des travaux pratiques d’électronique donnés par l’IUT de Cachan. Le transport a été assuré par Mahamadou Seydou (maître de conférences à l’Université de Paris).
  • Fourniture à l’Ecole Normale de Haiti de modules d’expérimentation en électronique Expeyes (Inde).
  • Envoi de divers modules Arduino et Raspberry Pi à différentes universités.

Ensuite, il ne faut pas oublier que l’état des sciences est intimement lié à celui de l’enseignement et de la diffusion des connaissances (en particulier la vulgarisation) et il nous faudra nous y intéresser, ce qui pourra être fait par une coopération avec la commission enseignement de la SFO et de la SFP. L’une des tâches primordiales porte sur les innovations pour la fabrication de matériel (à coût abordable) pour les expériences de travaux pratiques dans l’enseignement supérieur et donc l'aide pour la mise en place locale de FabLabs (laboratoires de fabrication).

Beaucoup de pays, en Afrique subsaharienne subissent des crises diverses qui seront aggravées dans les prochaines années par les effets de la pandémie et de la baisse des crédits de coopération au développement. Cela indique que c’est maintenant que nous devons tous agir. La physique appliquée, doit prendre sa part dans certains des objectifs de l’ONU du Développement Durable pour 2030.

Enfin nous recherchons des méthodes innovantes, comme par exemple la Smartphonique (Prof. Ulysse Delambre Bordeaux) qui permet des TP à moindre coût. Nous allons tenter d’inciter l’ANR et les LABEX, IDEX à rendre possible l’engagement d’étudiants dans des stages scientifiques « humanitaires ».

Vous souhaitez vous investir dans la commission ? Vous êtes le/la bienvenu·e dans le bureau !

Contactez-nous pour plus d’information.

En étant connecté, vous pouvez consulter les profils des adhérents en cliquant sur leur photo.

La commission compte 88 membres.

En étant connecté, vous pouvez consulter les profils des adhérents en cliquant sur l’épingle.

Vous souhaitez contacter la commission Physique sans frontières ? Cliquez ici